Menu

Valeur réelle des bijoux : détecter les contrefaçons au moyen d’un analyseur XRF

Vous est-il déjà arrivé de trouver des bijoux qui vous plaisaient beaucoup dans un marché? Comment pouviez-vous être certains que la valeur des bijoux convoités correspondait vraiment au montant demandé? Par exemple, si on vous a affirmé qu’une paire de boucles d’oreilles était en or 18 carats, comment pouviez-vous être certains que cette information était exacte? J’ai vécu cette expérience en achetant des bijoux lors de mes voyages, mais comme je travaille avec de l’équipement à fluorescence X (XRF), j’ai pu savoir si on m’avait dit la vérité!

Vérification des matériaux dont sont faits les bijoux

Les bijoux peuvent être analysés et testés de différentes manières, mais certaines méthodes peuvent les endommager – voire les détruire.

  • À l’œil nu ou avec une loupe de bijoutier : Un bijoutier expérimenté peut vérifier la légitimité et la qualité de certains bijoux en les observant à l’aide d’outils grossissants, mais cette option n’est pas toujours possible.
  • Mesure du poids/de la masse volumique : L’or étant un métal dense, vous pouvez déposer des bijoux en or dans l’eau et mesurer la quantité de liquide qu’ils déplacent pour déterminer s’il s’agit d’or pur ou non. Toutefois, comme l’or présent dans les bijoux légitimes est souvent allié à d’autres métaux, ce test est peu fiable.
  • Marques : Les bijoux en or comportent parfois des marques d’identification indiquant leur pureté, comme « 10K » (10 carats) ou « 14K » (14 carats), mais ces marques pourraient avoir été falsifiées. 
  • Acide nitrique : On effectue une marque sur une pierre de touche au moyen d’une pièce d’or, puis on applique de l’acide nitrique sur la marque pour voir si elle va se dissoudre. Selon la concentration en acide, on peut déterminer la pureté de l’or. Comme la plupart des gens ne veulent pas endommager leurs bijoux ou leurs objets de valeur, cette méthode n'est pas souvent appropriée. 
  • Fluorescence X (XRF) : Méthode totalement non destructive, l’analyse par XRF n’endommage pas les bijoux et les laisse donc intacts. Un analyseur portable ou de table envoie des rayons X dans les bijoux, excitant alors les atomes et leur faisant renvoyer de l’énergie au détecteur de l’analyseur. L’appareil utilise des rayons X fluorescents pour déterminer la composition chimique des matériaux qui composent les bijoux.

Pourquoi choisir l’analyse par XRF pour vérifier les bijoux?

Un analyseur XRF peut analyser de manière non destructive l’or, l’argent, les métaux du groupe du platine, ainsi que les métaux d’alliage non précieux, les contaminants et les plaques d’or. L’analyse par XRF peut même être utilisée pour détecter certaines fausses pierres précieuses, comme l’oxyde de zirconium cubique, la titanite et le verre de plomb. Il est important de vérifier la composition matérielle des bijoux pour éviter la fraude et déceler les articles potentiellement dangereux. Par exemple, certains matériaux, comme le nickel, peuvent provoquer une réaction allergique chez certaines personnes. Des bijoux composés d’autres matières dangereuses peuvent présenter un danger si on les porte ou s’ils sont insérés dans la peau (comme des boucles d’oreilles).

Mise en garde aux acheteurs

J’ai analysé des échantillons de bijoux pour déterminer leur composition matérielle. D’abord, il y avait des feuilles en « or » sur un bracelet. J’ai analysé les feuilles à l’aide d’un analyseur XRF Vanta™. Les résultats ont montré une faible teneur en or (Au), indiquant que les feuilles sont en fait plaquées or. En réalité, le bracelet est fait d’un alliage de cuivre recouvert d’une fine couche d’or.


Résultats de la composition chimique des feuilles en or; remarquez le faible résultat pour l'or, et le résultat élevé pour le cuivre

   

Element

Gold (AU)

Zinc (Zn)

Osmium (Os)

Nickel (NI)

Copper (Cu)

 

   

%

0.563

35.65

0.193

0.104

63.49

 

   

+/- 3

0.052

0.14

0.056

0.007

0.14

 

Ensuite, j’ai analysé des boucles d’oreilles en « argent sterling ». L’étiquette indiquait « 925 », ce qui signifie qu’elles devaient être composées à 92,5 % d’argent (Ag). J’ai d’abord utilisé l’analyseur Vanta pour identifier le métal entourant la pierre. Les résultats ont révélé deux problèmes : le métal était composé d’argent à 82,7 % seulement et comportait 7 % de cadmium. Le cadmium est un matériau hautement toxique qui ne devrait pas se retrouver dans des bijoux.

L'une des boucles d'oreilles que j'ai analysées

 

Element

Zinc (Zn)

Copper(Cu)

Cadmium(Cd)

Silver (Ag)

   

%

0.33

9.24

7.73

82.7

   

+/-3

0.17

0.80

0.73

1.0

Après avoir obtenu ces résultats, j’ai décidé d’aller plus loin et d’analyser la tige des boucles d’oreille, soit la partie qui s’insère dans le lobe de l’oreille. J’ai alors découvert que la tige était composée à 20 % de cadmium, ce qui est encore plus préoccupant puisque certains organismes de réglementation suggèrent de limiter la teneur en cadmium à 0,01 % ou moins!

Résultats de la composition chimique de la tige de la boucle d’oreille (la partie qui s’insère dans l’oreille). Les résultats dépassent largement les niveaux généralement autorisés.

           

Element

Zinc (Zn)         

Iron (Fe)

Copper (Cu)

Cadmium (Cd)

 Silver (Ag)

%

4.00

1.14

0.22

20.1

74.6

+/-3

0.52

0.53

0.16

1.1

1.2

Outils XRF permettant d’analyser des bijoux

Comme vous pouvez le voir dans les exemples ci-dessus, l’analyse par fluorescence X (XRF) est une excellente méthode à utiliser pour connaître la composition des bijoux. Nous offrons deux appareils fiables que les clients peuvent employer pour détecter les bijoux contrefaits – l’analyseur XRF portable Vanta™ et l’analyseur XRF portable de table GoldXpert®.

Les analyseurs XRF s’utilisent dans d’autres domaines d’application liés aux métaux précieux, notamment :

  • Analyse sur site du carat de l’or
  • Recyclage des pots catalytiques d’automobiles
  • Analyse des lingots d’or

L’analyse par fluorescence X (XRF) est une technique répandue, éprouvée et acceptée pour déterminer la composition chimique des bijoux ainsi que la pureté et le titre des métaux précieux. Elle propose une méthode d'analyse multiélément plus économique et rapide que les essais pyrognostiques et chimiques. Puisque l’analyse par XRF peut se faire sur place, il est facile de renforcer la confiance des clients et de prouver que le vendeur est fiable.

By Jennifer Caban, Olympus